Année : 2021

Des jeunes de la SEAP en voyage 🚐 !

Partir vivre une aventure avec ses camarades; quitter pour un petit temps le domicile parental ; découvrir de nouveaux horizons ; partager d’autres moments avec les éducatrices ; laisser le collectif de l’IME quelques temps … Toutes les raisons étaient bonnes pour s’autoriser cette escapade dans ce beau gîte tout en étant bien accompagné.

Les expériences vécues :

Un point commun entre tous : les sourires 😀 encore et encore très largement partagés entre les participants.

Valentin a découvert un nouveau terrain de jeu de foot, tant dans les grands espaces du jardin que dans le gîte. Pas question de se reposer, l’essentiel était de prendre du plaisir, de pouvoir faire courir son partenaire de jeu. Un plaisir de Valentin : la dégustation matinale de la fameuse pâte à tartiner de Chantal.

🎧 Marie, quant à elle, a particulièrement apprécié le calme des lieux, le confort douillet de son lit, des fauteuils. Toutefois, la cuisine ouverte dans laquelle elle a pu cuisiner avec Anne était aussi un point fort.

🙋‍♀️ Pour Justine, grande première d’une soirée hors de son domicile. Son visage parlait de lui même, elle était rayonnante. Petites attentions des professionnelles pour son confort, sa coquetterie et tout ceci rythmé de musiques sympas et entrainantes. Que de la joie pour Justine.

🎤 Ryme, toujours très joyeuse, elle était particulièrement détendue. Ravie de pouvoir initier les camarades à ses plaisirs musicaux, elle a partagé sa bonne humeur durant ces quelques jours.

🏃‍♀ Lola, contente de pouvoir se déplacer à son gré dans ces grands espaces, a profité du moindre instant pour « chiper » tout objet qu’elle prend plaisir à faire tourner. Au fil des jours, Lola a découvert, grâce à l’adaptation de son environnement par les professionnelles, les bienfaits d’une nuit de repos dans son lit. Petite mention particulière pour Lola pour la balançoire et la pâte à tartiner de Chantal.

Les jeunes s’accordent tous pour féliciter la douceur des professionnelles et leurs talents en cuisine. Ce séjour fut un régal.

Par conséquent, Merci à Isabelle, Chantal, Anne et Estelle pour cette belle initiative.

« Dites Mesdames, quand est-ce qu’on repart? »😁

Cap emploi et Pôle emploi se rapprochent pour une meilleure insertion des travailleurs handicapés

Depuis avril 2021, 13 agences Pôle emploi de Seine Maritime accueillent dans leurs locaux les conseillers de Cap emploi Rouen Dieppe, spécialisés dans l’insertion professionnelle des travailleurs handicapés, afin de fluidifier et accélérer les processus d’intégration de ces personnes.

Cap emploi Rouen Dieppe a fait partie en 2020 des 19 sites pilotes au niveau national qui ont expérimenté le lieu unique d’accueil pour délivrer une offre de services commune. Dans le cadre d’un déploiement généralisé progressif, les conseillers de Cap emploi interviennent désormais sur l’ensemble des agences Pôle emploi de la Seine-Maritime.

L’objectif de ce rapprochement est d’améliorer le retour à l’emploi des personnes en situation de handicap. Il simplifiera les démarches et limitera les réorientations entre opérateurs.
Concrètement, les personnes sont à présent reçues dans les locaux de Pôle emploi et bénéficient de l’offre de services et de l’expertise des deux réseaux.

Pour les employeurs, ce rapprochement permet aussi de clarifier et de coordonner les interlocuteurs et les offres de services mobilisables lors de leur recrutement.

Cap emploi utilise à présent le système informatique de Pôle emploi, ce qui permet aux deux réseaux d’agir de concert sur chaque situation individuelle.

Les jeunes ont la parole ! Evaluation de la qualité.

Durant toute une matinée, les jeunes de l’IME ont pu évaluer la qualité de l’accompagnement à l’IME. Les jeunes accompagnés par un professionnel de l’établissement, autre que leur référent éducatif habituel, ont rempli un questionnaire.

Conditions de passation :

Les activités de l’IME se sont arrêtées pour l’évaluation qualitative des enfants. Chaque groupe a bénéficié d’une matinée banalisée à cet effet pour pouvoir remplir, avec ou sans aide, un questionnaire de satisfaction de la qualité de l’accueil et de l’accompagnement à l‘IME Max Brière. Cette évaluation a lieu dans le cadre de notre démarche continue d’amélioration de la qualité.

L’équipe a adapté ce questionnaire à plusieurs reprises afin qu’il soit compris et accessible par le plus grand nombre. Par conséquent, l’évaluation se fait à l’aide de pictogrammes du type smiley « très content », « moyennement content » et pas content ».

Premier bilan avant l’analyse :

A la fin de cette matinée, les délégués des jeunes du Conseil de la Vie Sociale (CVS) ont fait un premier retour très positif, par téléphone à la directrice de l’IME, des impressions du collectif quant aux conditions de passation . Enzo a tout de même pu soulever le fait que pour certains jeunes, un tel questionnaire pouvait être difficile. Les questions sont assez faciles mais certains s’expriment peu par exemple.

Les résultats vont être affichés au sein de l’IME. Ils seront transmis en réunion de coordination et en CVS. De plus, ils seront communiqués à chacun des groupes par le biais des délégués des jeunes. Les familles recevront le compte rendu du CVS dans lequel l’analyse des résultats figurera. L’équipe reste ainsi à l’écoute d’éventuels axes d’amélioration si nécessaire.

En conclusion, nous sommes satisfaits de cette journée d’expression des jeunes. Connaitre leur perception quant à l’accueil que nous leur réservons chaque jour et aux supports mis en place pour une évolution de leurs compétences est essentiel.

Le théâtre, vecteur d’expression des émotions au Centre d’Activités de Jour

On crie, on pleure, on rit, on est malade, tristes ou en colère. Toutes les émotions passent par l’atelier théâtre au sein du Centre d’Activités de Jour. Dans cette activité, les participants ont tout le loisir de s’exprimer, de prendre confiance en eux ou encore de jouer un personnage.

Une partie de la séance laisse place à l’improvisation, ce qui implique de l’écoute, de l’adaptation, de l’observation et surtout de l’imagination ! L’objectif à long terme, reste l’élaboration d’une petite pièce qui serait écrite et jouée par les personnes. Cette activité est très prisée.

Ceremonie remise médaille 2021

Les travailleurs de l’Association mis à l’honneur lors de la Cérémonie de Remise des Médailles d’Honneur du Travail 🏅

Le 17 juin, une belle et heureuse journée a eu lieu à l’ESAT de Saint Pierre lès Elbeuf.

En effet, les travailleurs des établissements de l’Association, comprenant des résidents du foyer d’hébergement, mais également certains professionnels, ont pu recevoir leurs Médailles d’Honneur du Travail. La cérémonie a eu lieu dans les locaux de l’ESAT dans une décoration au style industriel réussie, dans de vastes espaces permettant de profiter de l’évènement tout en respectant les gestes barrières.

Les récipiendaires attendaient avec impatience cette journée. De fait, la crise sanitaire n’avait pas permis la réalisation de la cérémonie en 2020. Moments d’émotion, de joie mais surtout de fierté étaient de la partie. Aussi, les médaillés ont pu ensuite profiter de moments de convivialité autour de buffets et de Food Trucks privatisés pour l’occasion. De plus, un groupe de musique animait cette cérémonie d’une main de maître.

Voici le témoignage de Monsieur PALLIER Jérôme qui a reçu sa médaille « Echelon Argent 20 ans  » :

 «  C’était un moment émouvant, j’étais content, j’avais de la joie, je n’étais pas déçu. Toutes ces longues années récompensées. J’ai pu serrer la main du Président, prendre une photo avec lui et être félicité par tout le monde. Il y avait pleins de gâteaux, crêpes, c’était trop bon. Je veux remercier Madame LION et Monsieur THEODORE pour tout le travail qu’ils ont fait. »

Enfin, Félicitations à l’ensemble des médaillés pour ces années de travail !

Compétences transversales : l’enjeu de les valoriser

Une compétence transversale est un savoir ou un savoir faire maîtrisé par plusieurs métiers. La compétence transversale se différencie donc de la compétence technique qui est, elle, partagée par des salariés d’un même corps de métier.

Par exemple, parmi les compétences transversales les plus courantes, nous retrouvons l’autonomie, la capacité d’analyse, l’esprit d’initiative, l’esprit d’équipe…

Une équipe projet de Cap emploi Rouen-Dieppe a élaboré un outil permettant d’évaluer rapidement la compatibilité entre un candidat et un projet (proposition d’emploi, formation, orientation professionnelle).

Il permettra notamment de faciliter l’accompagnement des personnes en reconversion professionnelle pour lesquelles les compétences techniques antérieures sont parfois rendues caduques par les contraintes médicales.  

A ce titre, l’équipe projet a pris le soin d’intégrer à l’outil l’évaluation de ces contraintes afin de sécuriser les parcours.

Le Centre d’Activités de Jour fait sa revue de presse

Au Centre d’Activités de Jour, on se tient informés ! Les activités du CAJ ne sont pas déconnectées de la vie extérieure. En effet, chaque semaine, les usagers consultent la presse.

Cet atelier « Revue de Presse » est l’occasion pour eux d’échanger sur l’actualité du moment. A l’aide d’articles sélectionnés, chacun s’exprime et apporte ses connaissances et ses opinions sur le sujet du jour. Cet atelier permet de favoriser l’estime de soi, la prise de parole, l’écoute et la prise de décision. Tous sont très demandeurs de cet atelier.

Nuitée étoilée à l’IME🌙✨🪐🌦☔👜🚐🏖

Partir à la découverte, vivre de belles expériences, observer les étoiles : voici les thématiques qui ont été l’idée de départ pour ces petits jeunes de la SEES de Max Brière.

C’est ainsi que Léna, Guélor, Lucas, Priscilla, Matthyew et Aminata ont fait leur baluchon. A l’intérieur, il y avait tenue de plage et de « dodo », vêtements adaptés de saison normande à savoir des bottes en caoutchouc et un imperméable. Après un baiser tout tendre le matin aux parents ou juste un coucou de la main car trop de hâte de rejoindre les copains, l’aventure commence. De belles expériences les attendaient pour les 2 prochains jours.

Les préparatifs avaient déjà été palpitants. Entre la préparation du matériel de plage, de pique nique, les courses, l’achat et le montage des tentes au sec puis en extérieur, tout était prêt. Les enfants avaient hâte de voir les étoiles. Pour autant, il a fallu reporter d’une semaine pour attendre la fin des orages. Une semaine plus tard, la pluie s’est encore invitée à la nuitée. L’envie était trop grande et l’ambiance y était peu importe la météo. Le report une seconde fois apparaissait comme impossible.

C’est ainsi que les jeunes ont pu prendre la route. Une immersion des pieds, pour certains des mollets, et d’autres, sans forcement le vouloir, des cuisses dans une mer bien fraîche a eu lieu. Le vent a permis l’envol des cerfs volants et l’émerveillement des enfants. L’observation des papillons au Naturospace a aussi ravi les exploreurs en herbe.

Et cette expérience de dormir dehors alors?

La nuit s’est bien passée. Quelques petits réveils par ci par là. Les enfants étaient contents et à la fois surpris de dormir dans la tente. Il a fallu, pour chacun, se familiariser avec les bruits : la pluie sur la tente, le vent qui souffle dans les feuilles, un hibou « ayant une laryngite » selon les professionnels. Le super repas a été très apprécié des enfants : melon croque-monsieur /frites et mini glace, typiquement un menu de camping. Que de plaisir !

Le coucher fut agrémenté de petites histoires, l’identification des bruits, les petits rituels de bonne nuit, les selfies et les parties de rigolades sous les flashs de la fameuse lampe frontale !

L’équipe d’encadrement de l’IME visite l’établissement et les services de réadaptation professionnelle de Oissel (EPNAK)

Après de premières actions de partenariats avec cette plateforme de services de réadaptation professionnelle non loin de l’IME Max Brière, la visite des locaux a permis d’entrevoir de nouvelles actions de collaboration. Madame Cuisset Amélie et Monsieur Touach Farid, chefs de service de l’IME Max Brière, ont pu également partager ce moment de découverte et d’échanges avec des membres de l’équipe de l’IME le Clos Samson.

L’attention du jour s’est particulièrement portée sur les filières Bois et Travaux paysagers. Celles-ci correspondent aux centres d’intérêts et compétences de jeunes accompagnés par l’IME Max Brière.

Les divers échanges avec l’équipe de l’EPNAK laissent donc augurer de beaux projets au service du public jeune du territoire.


© Le Pré de la Bataille. Tous droits réservés.
Développé par Komboo.